• Parutions XVII •

Deux ou trois parutions récentes.

D’abord un numéro thématique de la revue Gradhiva que j’ai coordonné avec Emmanuel Grimaud et que nous avons intitulé Estrangemental. On a voulu y réfléchir à ce qui se passerait si, plutôt que Boas, Malinowski ou Lévi-Strauss, on faisait de Philip K. Dick la figure tutélaire de l’anthropologie. Le résultat est, je crois, détonnant. Le texte que je publie dans ce numéro, « Manhattan Transfer », restitue la pensée métaphysique de Benjamin Lee Whorf et la confronte avec certains ressorts de l’œuvre de Philip K. Dick. Il s’agit pour l’essentiel d’un chapitre que j’ai extrait d’un manuscrit encore inédit, L’Autre-mental. Figures de l’anthropologue en écrivain de science-fiction.

Ensuite un texte intitulé « Histoire politique du zombi » est paru dans la livraison 190 de Lundimatin. Écrit l’année dernière, il propose une réflexion historique sur le concept originellement haïtien de zombie en montrant comment il fut le véhicule de trois critiques successives : une critique des rapports de domination coloniaux, une critique de l’aliénation de la classe dite moyenne, et enfin une critique de la déliquescence accélérée de nos conditions de survie.

On pourra enfin aller regarder Les Fabricants de prières, film documentaire qu’Emmanuel Germond et moi avons réalisé en Bolivie à propos d’une écriture attachée singulière et méconnue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s